La maintenance 4.0 est une nouvelle forme de maintenance qui fait usage de certains outils et technologies comme l’IA pour limiter les défaillances des équipements dans une industrie. Pour être efficace, cette dernière s’appuie sur des principes. Quels sont-ils ? Quelle est l’importance de la maintenance 4.0 dans l’industrie moderne ?

Quels sont les avantages d’une maintenance 4.0 dans une industrie ?  

La mise en œuvre d’une maintenance 4.0 dans une industrie présente divers avantages. Cette opération permet aux entreprises concernées de gagner en efficacité, mais aussi en productivité. Selon certaines études, les techniciens de maintenance des sociétés ayant adopté la smart maintenance travaillent mieux, puisqu’ils sont moins soumis à la pression. 

Comme vous pouvez le voir sur https://www.freelance-engineering.fr/blog/maintenance-4-0/, une firme qui réussit à implémenter une maintenance 4.0 dans son système de fonctionnement peut réduire les temps d’arrêt de ses équipements. Grâce à cette nouvelle forme de maintenance, il est aussi possible d’optimiser les coûts opérationnels et d’améliorer la disponibilité des machines d’une industrie. 

Quels sont les piliers de la smart maintenance ?

Une maintenance 4.0 est cette maintenance dans laquelle l’analyse des données recueillies par les différents capteurs est obligatoire. C’est en effet cette opération qui permet de déterminer le moment précis où les machines sont susceptibles de tomber en panne. 

Grâce à une smart maintenance, chaque chef d’entreprise peut donc prendre les mesures nécessaires pour corriger toute défaillance avant qu’un incident majeur ne se produise. Cela lui permet ainsi de garantir la continuité de son système de production et de limiter les pertes. 

Quels outils et technologies utilisés pour mettre en œuvre une maintenance 4.0 ? 

Cette nouvelle approche de la maintenance exige l’emploi de la GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur). Cela vise en effet à se servir d’un logiciel de gestion pour gérer tous les points de maintenance d’une unité de production. 

Les systèmes de maintenance prédictive sont interopérables. Pour préserver ce caractère, ces derniers se servent de l’intelligence artificielle (AI) et d’une analyse d’une grande quantité de données (Big Data) pour anticiper les pannes. 

Les spécialistes du domaine affirment aussi qu’une maintenance 4.0 ne peut exister sans l’Internet des Objets (IoT). Les capteurs et les dispositifs IoT permettent de surveiller en temps réel le fonctionnement des machines. 

Cette action favorise la collecte et l’analyse des données pour éviter toute surprise désagréable. Une smart maintenance n’hésite pas aussi à introduire la robotisation et l’automatisation des tâches pour limiter les erreurs. 

Cas de réussite de mise en œuvre de la maintenance 4.0 

La maintenance 4.0 peut s’avérer efficace dans plusieurs industries, surtout si elle est mise en œuvre en respectant ses principes. Voici deux exemples qui l’attestent. 

La première illustration concerne une industrie pharmaceutique qui a fait usage de la maintenance prédictive pour surveiller ses machines de production de médicaments. Cela lui a permis de réduire les pertes de temps et de desservir dans les temps les hôpitaux et les pharmacies partenaires. 

Le second cas traite d’une entreprise exerçant dans le domaine de la construction. La mise en œuvre de la maintenance 4.0 dans cette structure a permis de contrôler les équipements de levage. Grâce à cette action, la structure a réussi à optimiser ses résultats et à garantir la sécurité de ses employés. 

Quelle est l’importance de la maintenance 4.0 dans l’industrie moderne ?