Le seuil de rentabilité est un indice qui correspond le niveau de chiffre d’affaires minimum à atteindre chaque année. Il faut insister sur cet indicateur pour savoir si votre projet d’entreprise est encore viable ou pas. Notez d’ailleurs que différentes raisons peuvent vous pousser à calculer le seuil de rentabilité de votre société.

Pourquoi faut-il calculer le seuil de rentabilité ?

Le calcul de seuil de rentabilité est avant tout indispensable pour une entreprise en phase de développement. Cette pratique permet en effet de faciliter les différentes opérations suivantes :

A découvrir également : Comment profiter de Noël pour fidéliser vos clients ?

  • Développer et piloter l’activité de l’entreprise comme il se doit.
  • Définir de nouveaux objectifs plus faciles à atteindre.
  • Établir un plan d’actions adapté aux besoins de l’entreprise.

Notez toutefois que vous pouvez aussi prévoir ce genre de calcul pour une entreprise en phase de création. Cette étape devient importante pour connaître à l’avance les risques auxquels vous pourrez vous retrouver. Il faut ici ajouter le seuil de rentabilité avec le plan de financement prévisionnel du projet.

Le calcul permettra en tout cas de répondre à certaines interrogations surtout concernant la rentabilité du projet. Vous pourrez même avoir une précision sur la durée de rentabilité des activités de l’entreprise.

A lire également : Comment profiter de Noël pour fidéliser vos clients ?

Les indicateurs qui peuvent déterminer le calcul ?

Il faut prendre note de certains facteurs pour calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise. Il y a en premier lieu les charges fixes que vous devrez supporter peu importe la situation. Celles-ci concernent par exemple les locations et les honoraires juridiques.

Viennent ensuite les charges variables qui peuvent changer en fonction de l’évolution de l’entreprise. Un chiffre d’affaires supérieur implique souvent des charges plus lourdes. Concernant le chiffre d’affaires, il est déterminant pour l’adoption des prévisions financières chaque année.

Mis à part cela, vous devrez prendre note de la marge sur les coûts variables. Le résultat de ce calcul permet de déterminer si vous allez pouvoir couvrir les charges fixes sans négliger les bénéfices possibles.

Conseils pour améliorer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Quelques pistes peuvent être exploitées pour améliorer le seuil de rentabilité de votre société. Il faut intervenir rapidement quand le seuil est élevé et que le point mort atteint ou dépasse 365 jours. Le redressement se base en principe sur trois points à commencer par la marge sur les coûts variables. Cela consiste à négocier des rabais auprès des fournisseurs. Vous pourrez aussi augmenter le coût de vente des produits ou des services.

Il y a d’un autre côté le poids des charges fixes qui est plus facile à régler. Il est par exemple conseillé de domicilier l’entreprise chez vous pour commencer. Il reste en dernière option le recours aux charges variables. Il faut dans ce cas adopter une stratégie de viabilisation faisable. Évitez toutefois d’externaliser les compétences clé au risque de vous retrouver en mauvaise posture.

Seuil de rentabilité : pourquoi le calculer et quels facteurs vérifier ?