Bien sûr, il est très important de se préparer sérieusement pour un entretien d’embauche afin d’augmenter ses chances de réussite. Sachez que le fait de bien se préparer pour un entretien vous donnera confiance en vous et vous permettra de mieux le maîtriser. Pour cela, il est bénéfique de connaître les questions incontournables lors d’un entretien d’embauche. Découvrez cela tout de suite dans cet article.

Pouvez-vous vous présenter ?

C’est inédit, lorsque vous êtes face au recruteur, cette question vous sera toujours posée en premier temps. En effet, cette première question a pour objectif d’initier la conversation avec vous. De ce fait, préparez une réponse bien structurée qui démontre vos compétences organisationnelles et votre capacité à structurer vos idées.

A lire en complément : Quelles sont les bonnes raisons d'envisager une formation aux réseaux sociaux ?

Il est parfois possible que l’on ne précise pas la durée exacte de cette présentation, que ce soit une minute ou cinq minutes. Ni s’il faut aborder votre parcours académique et vos expériences professionnelles. Mettez juste en tête qu’il faut éviter de citer votre CV pendant cette présentation.

Pour mieux vous aider dans votre préparation, visitez monde-entreprise.fr pour trouver quelques conseils qui pourront vous être très utiles.

A lire également : Entreprises : pourquoi recourir aux services d'un cabinet de conseils en ressources humaines ?

Pour quelles raisons avez-vous choisi ce métier ?

Une question similaire pourrait se concentrer sur vos compétences et aptitudes pour occuper ce poste : « Pourquoi pensez-vous être qualifié pour ce poste ? ». Pour répondre à cette question donc, évitez les réponses :

  • Génériques ;
  • Défaitistes ;
  • Basiques.

Il est préférable de limiter les références à vos proches si leur influence a joué un rôle dans votre orientation. Le mieux aussi est de mettre en avant votre expérience acquise dans ce domaine et expliquez en quoi votre diplôme est adapté au poste.

Quels sont vos centres d’intérêts ?

Par cette question, le recruteur cherchera à comprendre votre personnalité afin de déterminer si elle peut s’adapter à l’ambiance de travail de l’entreprise. Face à cela, soyez franc, car rien n’est pire que de prétendre être quelqu’un que l’on n’est pas.

Si vos centres d’intérêt sont différents, ne paniquez pas. La clé réside dans la capacité à expliquer en quoi vos intérêts peuvent être utiles pour le poste. Par exemple, si vous jouez aux échecs, mettez en avant la concentration que ce jeu requiert.

Quelles sont vos prétentions salariales ?

Même si ce sujet semble délicat, le recruteur a tendance à aborder cette question presque systématiquement. Pour y répondre de manière adéquate, il est préférable de se focaliser sur la pertinence par rapport au poste recherché. Si vous n’avez vraiment pas idée de la prétention, vous pouvez toujours solliciter l’avis d’un professionnel en activité. Il pourra vous donner une idée de la fourchette salariale correspondante.

Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?

Lors de votre réponse, démontrez à la fois une ambition professionnelle tout en restant réaliste. Le recruteur cherche également à évaluer si vous envisagez de rester dans l’entreprise et d’y évoluer. Si l’entreprise possède des filiales à l’étranger, vous pouvez mettre en avant votre intérêt pour des opportunités d’expatriation.

Les questions à anticiper pour réussir votre entretien d’embauche